Boudoir, beauté et perception (suite)/ Boudoir, beauty and perception (continued)

(English version below)

Boudoir, Beauté et Perception (deuxième partie)

Je continue aujourd’hui mon texte sur la beauté et sa perception.

Dans le cas de la dame de l’émission Donnez au suivant dont on a parlé dans la première partie de cet article, quelques changements physiques ont tout changé. Parfois aucun changement particulier n’est nécessaire. Tout est une question de perception. En PNL (programmation neuro linguistique), lorsqu’on modifie la signification qu’à quelqu’un de quelque chose qu’il perçoit (je résume ici), on appelle cela faire un recadrage.  Par exemple, quelqu’un peut associer les petites rides au coin de ses yeux à l’idée (déprimante pour beaucoup de femme malheureusement) de vieillir. On peut « recadrer » cette idée en associant les pattes d’oie au fait d’avoir rit beaucoup dans sa vie.

J’aimerais vous présenter une personne.

portrait Karine Huard adolescente

À 16 ans, cette jeune femme se trouvait laide. Affreusement laide. Et ce depuis qu’elle était toute petite. En fait, depuis l’école primaire (je ne m’étendrai pas sur les raisons qui ont mené à cette croyance). Lorsque vous regardez cette photo, vous vous dites « comment a-t-elle pu penser ça ? ». Et pourtant.

Elle a pris une décision, plus ou moins consciente. Elle a décidé qu’elle ne laisserait pas l’opinion des autres adolescents lui dicter ce quelle pensait d’elle-même. C’est sûr que ce n’est pas le genre de décision qui se prend du jour au lendemain. C’est une décision qui vient à force de petite rébellions intérieures.

À 18 ans, elle avait réussi à aimer chaque partie de son corps. Elle n’a subit aucune opération. Elle a changé sa perception de ce qui avait toujours été là. Elle a décidé que ce nez un peu trop grand donnait du caractère à son visage. La pilosité de ses bras montrait l’exotisme du sang méditerranéen. La pratique du vélo a finalement réussit à donner des courbes à ses jambes. Elle n’a pas subit d’opération, ni même fait de changement drastique. Parfois, une simple visite chez le coiffeur, un joli maquillage, une paire de talons hauts et de beaux sous-vêtements nous donne confiance en nous-mêmes et nous font sentir sexy et prête à vaincre le monde. Cette jeune femme a simplement changé sa façon de percevoir l’image qu’elle voyait tous les matins dans le miroir. Réaliser qu’on est belle tel que l’on est change tout.

 

Voici cette jeune femme aujourd’hui.

 

auto portrait Karine Huard self portrait

Cette jeune femme c’est moi. Lorsque je regarde en arrière, je n’arrive pas non plus à comprendre où j’avais bien pu pêcher cette idée que j’étais laide. Je constate aujourd’hui que j’étais une magnifique jeune femme qui se regardait dans un miroir déformant qui modifiait négativement sa perception de sa propre beauté.

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi la photographie boudoir me tient tellement à cœur. C’est une forme de recadrage visuel. Permettre à d’autres femmes, de tous âges et à tous stades de leur vie, de prendre conscience de leur beauté (ou tout simplement de leur remémorer) n’a pas de prix à mes yeux. De leur permettre de le faire en s’amusant c’est encore mieux. Avouons-le, il y a pire dans la vie que de magasiner de la nouvelle lingerie, des nouveaux souliers, de se faire maquiller, de se faire coiffer, de boire du champagne et rire un bon coup entre filles en posant pour la caméra sur de la musique qu’on aime. C’est vrai quoi… c’est plus drôle qu’un bureau de psy ! Je blague bien sûr car on parle ici de recadrage mineur et non d’une solution pour des problèmes plus profonds. Je reste toujours un peu surprise lorsque je lis les courriels que les clientes m’envoient après leur séance. Elles me confient très souvent qu’elles s’étaient dernièrement créé des petits complexes ou se sentaient moins désirables et que la séance photo avait remis ces idées en perspective. Les femmes ne viennent pas nous voir au départ pour ça. Elles viennent pour offrir un cadeau à leur amoureux pour la St-Valentin, pour célébrer leurs 30, 40, 50 ans ou encore tout simplement pour marquer des moments charnières de leur vie comme une grossesse. Ce n’est jamais la raison première, mais c’est toujours ou presque un des effets secondaires.

Alors vous, comment vous percevez-vous ? À quel point êtes vous belle et fantastique dans VOTRE réalité ?

 

__________________________________________

 

Boudoir, Beauty and perception (part 2)

 

Today I continue my text about beauty and its perception.

In the case of the lady in the show Donnez au suivant that was mentioned in the first part of this article, some physical changes have changed everything. Sometimes no change is necessary. Everything is a matter of perception. In NLP (Neuro Linguistic Programming), when someone change the meaning that he or she attributes to something he or she perceives (I summarize here), it is called reprogramming or reframing. For example, a woman may associates small lines at the corners of her eyes to the idea (depressing for many women, unfortunately) to getting old. We can “reframe” this idea by associating the crow’s feet to having laughed a lot in her life.

I want to introduce someone to you. portrait Karine Huard adolescente

At 16, this young woman considers herself ugly. Hideously ugly. And that, since a very early age. In fact, from elementary school (I will not elaborate on the reasons that led to this belief). When you look at this photo, you say: “how could she think that? “. Unfortunately, yes.

She once made a decision, more or less consciously. She decided she would not let the opinions of other teenagers to dictate what she thought of herself. Of course, this is not the kind of decision that you take overnight. This is a decision that comes to on small personal rebellion at the time.

At 18, she managed to love every single part of her body. She has not undergone any surgery. She changed her perception of what had always been there. She decided that this nose, a little too long, gave personality to her face. The hair too dark of her arms showed the exotic of Mediterranean blood. By cycling, she has finally managed to give curves to his legs. She did not undergo surgery, not even drastic change. Sometimes a simple visit to the hairdresser, a pretty makeup, a pair of high heels shoes and beautiful underwear give us confidence in ourselves and make us feel sexy and ready to conquer the world. This young woman has just changed her way of perceiving the image she saw every morning in the mirror. Realizing that we are beautiful changes everything.

Here this young woman today.

auto portrait Karine Huard self portrait

This young woman is Me. When I look back, I can’t understand where I could have fished this idea that I was ugly. I see now that I was a beautiful young lady looking into a distorting mirror that modified negatively my perception of my own beauty.

You understand better now why I have boudoir photography so much to heart. It is a form of visual reframing. To allow other women of all ages, at all stages of their lives, to become aware of their beauty (or just refreshing their memory) is priceless to me. Enable them to do so having fun is even better. Let’s face it, there is worse in life than go shopping for new lingerie, get new shoes, have your hair and make-up done, drinking champagne and having a good laugh with other girls posing for the camera on music we love. It’s true! I mean … it’s funnier than a psychologist office! I’m kidding of course because we are talking about minor reprogramming, not a solution for deeper issues. I’m still a bit surprised when I read the emails that clients sent to me after their session. They very often express that they had develop small complex about their body or feel less desirable lately and that the shoot put these ideas into perspective. Of course, this is not the reason why women come in the first place. They come to give a gift to their lover for Valentine’s Day, to celebrate their big 0 anniversary or simply to record for themselves milestones in their lives, like pregnancy. It is never the primary reason, but it’s still almost a side effect.

So what about you? How do you see yourself? How beautiful and wonderful are you in your own reality?

 

 

 

 

 

.

This entry was posted in autres / others and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Both comments and trackbacks are currently closed.

18 Comments

  1. Posted 2011/10/01 at 2:48 pm by amandine | Permalink

    super cette article, je vais le partager, il est clair que nous avons souvent un regard biaisé sur nous même, lorsque je regarde des photos de moi à 16 ans, je me trouvais grosse, alors que si je regarde ces photos aujourd’hui je me dis: mais comme j’étais maigre!. J’espère un jour passer aussi du côté du modèle pour une séance boudoir.

  2. Posted 2011/10/02 at 11:21 pm by isabelle Paille | Permalink

    trop vrai. On aime, il faut partager tout ça!

  3. Posted 2011/10/03 at 11:52 am by Pascal | Permalink

    Superbe, je suis tout à fait d’accord, le regard des autres peut faire souffrir énormément et la photo est une bonne manière de rebooster son égo.

  4. Posted 2011/10/03 at 2:54 pm by Véronique Boudrias | Permalink

    Superbe article, tu es très belle!
    En effet parfois la photo est un genre de thérapie!

  5. Posted 2011/10/03 at 4:58 pm by Karine L | Permalink

    Magnifique article Karine. Touchant et très instructif!

  6. Posted 2011/10/03 at 9:16 pm by paule santoni | Permalink

    tu as raison, notre regard sur notre corps et nos défauts est souvent tres dur… et parfois une photo une simple photo nous révèle notre vraie beauté!

  7. Posted 2011/10/04 at 7:06 pm by Myriam Sermonne | Permalink

    quel bel article criant de vérité… à méditer… pourquoi pas le temps d’une séance boudoir ensemble 😉

    • Posted 2011/10/05 at 1:43 am by admin | Permalink

      c’est quand tu veux ma belle Myriam… j’ai d’ailleurs quelques clichés de toi étendue sur un lit… malheureusement t’as trop de vêtements

  8. Posted 2011/10/05 at 1:23 am by Simon Bonnallie | Permalink

    Très intéressant comme article… ca fait réfléchir 😉

  9. Posted 2011/10/05 at 8:09 am by sandra | Permalink

    ravie d’en apprendre un peu plus sur toi ! je comprends maintenant pourquoi tu portes autant d’importance au boudoir !

  10. Posted 2011/10/05 at 4:38 pm by Linda~Lovely Peonies | Permalink

    Oui les photos peuvent être une réelle thérapie, j’en ai quelques unes (de confrère) où je me surprends à aimer ce que je vois …
    J’espère lorsque je viendrai à Montréal pouvoir faire une séance boudoir avec toi et enfin être fière et heureuse de l’image que je donne de moi …

    • Posted 2011/10/05 at 8:18 pm by admin | Permalink

      Ça me fera très plaisir de te photographier quand tu seras de passage Linda

  11. Posted 2011/10/06 at 5:29 pm by olesha | Permalink

    great way to share your story and help other women do the same

  12. Posted 2011/10/06 at 7:38 pm by Luc St-Germain | Permalink

    Très beau texte. Et j’aimerais répondre du point de vue masculin. Bien souvent on vous dit à vous, les femmes, combien on vous trouve bellles, mais vous ne nous croyez pas, à cause justement de cette perception que vous avez de vous-mêmes, qui teinte comment vous recevez ce que l’on vous dit. :-)

    • Posted 2011/10/06 at 11:00 pm by admin | Permalink

      C’est pour ça que la photo sert un peut de “preuve” visuelle. Si tu donnes la solution directement à quelqu’un pour un problème qu’il a, il va le rejeter d’emblée. Amènes la personne à trouver la même solution par elle-même et elle l’adoptera de ce pas. C’est la même chose ici, c’est doit venir de soi-même.

  13. Posted 2011/10/06 at 8:04 pm by Annie Simard | Permalink

    Très touchant et humain comme texte Karine. Merci de partager avec nous!!! Tu es belle!!!!! xx

  14. Posted 2011/10/07 at 1:09 am by Dominique De Mari | Permalink

    Très bon billet sur nos perceptions personelles.

  15. Posted 2011/10/19 at 9:14 am by Lucie | Permalink

    Excellent article. Tu es magnifique :)
    Très instructif : un bon moyen de regagner un peu de confiance en soi et d’oublier le regard des autres qui peut parfois être destructeur.

One Trackback

  1. […] HomeImagesboudoirmaternité Boudoir / maternity BoudoirInfol’artiste / the artistl’expérience / the experiencetarifs / pricingBlogContactBoudoir clientStorePanier / Shopping Cart « Workshop Ô Boudoir Paris 2011 Boudoir, beauté et perception (suite)/ Boudoir, beauty and perception (continued) » […]